L’entreprise fait confiance à New Holland

Chez l’association Van der Neut à Vlist (Pays-Bas)

C’est en 2001 que l’association Van der Neut de Vlist, dans le poumon vert des Pays-Bas, travaille pour la première fois avec New Holland. Cette année-là, l’entreprise achète en effet une presse à grandes balles de la marque, qui était encore commercialisée aux couleurs rouges à l’époque. Entretemps, deux ensembles composés d’un tracteur New Holland et d’une presse à grandes balles New Holland sont utilisés au sein de l’entreprise.

L’association Van der Neut se compose de Jan et Marie Van der Neut, ainsi que de leur fille Margriet. Ils ont une exploitation laitière et sont également actifs dans le commerce de paille et de foin. Pour ce commerce, ils disposent de quatre presses à grandes balles. Elles sont également utilisées pour presser du préfané pour les éleveurs des environs. Les deux presses les plus récentes sont des New Holland. Depuis l’an dernier, ces deux presses sont également utilisées en combinaison avec des tracteurs New Holland. Ils n’étaient, en effet, pas pleinement satisfaits de la marque précédente de tracteurs. C’était en 2018. À l’époque, New Holland offrait à chaque acheteur d’une nouvelle presse à grandes balles la possibilité d’utiliser un tracteur New Holland de démonstration pendant 250 heures. C’est ainsi qu’un tracteur T7.245 AutoCommandTM a été utilisé avec cette presse. De ce fait, la famille a eu l’occasion de bien faire connaissance avec ce tracteur. Lorsque le cap des 250 heures d’utilisation a été franchi, l’agent Voets leur a fait une offre de prix et ce tracteur est finalement resté sur l’exploitation. Lorsqu’un tracteur devait être remplacé l’an dernier, Voets a de nouveau eu l’occasion de faire une offre de prix pour un tracteur identique à celui qu’ils avaient. Cependant, l’agent Voets disposait d’un tracteur T7.270 AutoCommandTM de démonstration qui pouvait faire l’affaire. Et c’est ce dernier qui a été acheté. C’était ainsi le troisième tracteur New Holland présent sur l’exploitation puisqu’un T3.50 avait déjà été acheté en 2016. Ce modèle compact est surtout utilisé sur l’exploitation laitière et plus spécifiquement avec la faneuse, l’andaineur ou encore le distributeur d’engrais. Pour les Van der Neut, ce n’est pas un problème qu’il ne soit pas doté d’une cabine. ‘Pour ce genre de travaux, il fait généralement beau’, souligne Jan.

Deux presses BigBaler New Holland 

 

L’exploitation laitière compte 30 vaches et n’est donc pas très grande. C’est pourquoi Jan Van der Neut fait toutes sortes de choses en plus de l’exploitation depuis longtemps. Le pressage et le commerce de la paille provient en fait de l’activité avicole que l’entreprise avait jusqu’en 2009. Les exploitations de grandes cultures qui vendaient leur paille à J. Van der Neut recevaient en échange du fumier de poule. J. Van der Neut s’occupait également du transport, tandis que l’épandage était confié à d’autres entrepreneurs. J. Van der Neut manque en effet de capacité pour mener cette opération à bien. En dehors de Jan et Margriet, le mari de Margriet travaille aussi occasionnellement sur l’exploitation, qui pour le reste, fait appel à des indépendants. Pendant les pics saisonniers, une personne extérieure s’occupe par ailleurs de la traite des vaches. J. Van der Neut a aidé de nombreux aviculteurs afin de charger les caisses de poulets destinés à l’abattoir dans les différents camions. De ce fait, il a développé de nombreux précieux contacts.

 

“ Le tracteur dispose d’une garantie complète jusqu’à 10.000 heures ou sept ans avec une franchise de 500 euros. J’espère que nous n’en aurons jamais besoin mais cette assurance est proposée à un prix abordable.

01b[2].jpg

Au départ, le pressage ne concernait que des petits ballots. La première presse à grandes balles est ensuite arrivée en 2000, suite à la reprise de l’activité de pressage d’une autre entreprise. À présent, l’entreprise dispose encore de deux presses New Holland qui réalisent des ballots de 80 x 50 cm, équipées d’un système de coupe et qui réalisent la plupart des opérations de pressage. Il s’agit d’une BB890 CropCutter de 2013 et d’une BB890 CropCutter Plus de 2018. Cette dernière est équipée de l’IntelliCruiseTM avec Isobus 3.0 et cela signifie que c’est la presse qui contrôle le tracteur grâce à la technologie TIM (Tractor Implement Management). Margriet est enthousiaste à ce sujet: ‘Il faut disposer de parcelles d’une certaine taille mais c’est en général le cas lors du pressage de la paille. Les andains de paille sont souvent assez hétérogènes. Il faut alors bien écouter comment la presse réagit et adapter la vitesse d’avancement en conséquence. Avec le système TIM, ces tâches sont assurées automatiquement et on travaille de manière plus décontractée. Bien sûr, il faut toujours garder un œil sur la presse et dès que vous utilisez le joystick d’avancement, vous contrôlez à nouveau tout manuellement.’  

Une passion pour les machines

 

Margriet a une passion pour les machines et aime plus que tout se retrouver aux commandes de ces dernières. Cela devient très clair quand elle parle des atouts des tracteurs New Holland : ‘J’apprécie particulièrement le confort et les commandes simples. De même, le service de l’agent Voets est très bon. Ils ont pris le temps d’expliquer les nouveaux tracteurs lorsqu’ils sont arrivés. Et je peux les appeler au milieu de la nuit, ils répondent toujours présents également pour les petits problèmes. Et c’est déjà arrivé. Voets a beaucoup d’expérience avec les presses à grandes balles et c’est évidemment un atout.’

 

Les tracteurs ont été commandés dans la version Blue Power et disposent par ailleurs aussi d’un certain nombre d’options. Outre l’IntelliCruiseTM, les tracteurs sont aussi équipés de l’IntelliSteerTM, d’un radiateur à soufflerie inversable, de même que d’essieux américains. Pour enjamber facilement les andains de paille, J. Van der Neut a opté pour une largeur de voie assez large. C’est également la raison pour laquelle les tracteurs sont équipés d’un carénage inférieur afin d’éviter les accumulations de paille en-dessous du tracteur. Par ailleurs, les Van der Neut sont aussi très satisfaits de la garantie Blue Care. Margriet: ‘Le tracteur dispose d’une garantie complète jusqu’à 10.000 heures ou sept ans avec une franchise de 500 euros. J’espère que nous n’en aurons jamais besoin mais cette assurance est proposée à un prix abordable.’