Témoignage du marché

Chez l’entreprise Gebr. Van Huet

Au sein de l’entreprise Gebr. Van Huet de Duiven, aux Pays-Bas, nous avons rencontré Sjaak Albers, le chauffeur attitré de l’ensileuse. Depuis le début de cette année, il roule avec une FR 550. Par ailleurs, l’entreprise possède également une FR 9050 qui est âgée de huit ans. Elle est restée dans l’entreprise, tandis que la FX 50 plus ancienne a été remplacée. Sjaak est plus que satisfait de sa nouvelle machine.

Sjaak Albers est un des chauffeurs attitrés de l’ensileuse, il est très satisfait de sa machine.

 

Profil d’entreprise :

Personnel : 10 personnes à temps-plein, ainsi que quelques indépendants. Principalement des travaux agricoles, tant dans le domaine de l’élevage que des grandes cultures, sur des terres sableuses et argileuses.

“Cette ensileuse fonctionne vraiment bien, c’est ce qui se fait de mieux”, souligne l’homme qui a été impliqué de près par son patron Rob van Huet lors de l’achat de la nouvelle ensileuse.

Sjaak : “Dans le passé, nous avons ensilé avec une autre marque, mais nous sommes cependant passés chez New Holland suite à la qualité du service de notre agent. En cas de problème, il est toujours prêt à nous aider. Les mécaniciens connaissent bien les machines et arrivent déjà bien souvent à résoudre un problème par téléphone. Je dois cependant dire que nous n’avons jamais eu de grands problèmes avec l’ancienne FR, et qu’elle affiche entretemps 4.500 heures au compteur. ”

 

“ Aucune ensileuse ne permet de produire un ensilage de même qualité que la New Holland.

“ Dans la région dans laquelle nous travaillons, on rencontre tant des sols sableux qu’argileux, et nous devons donc ensiler différentes sortes d’herbe. Mais cela fonctionne bien en toutes conditions. A présent, on peut vraiment laisser le moteur exprimer sa puissance. Par le passé, c’était l’herbe restant coincée dans la goulotte qui était le facteur limitant. C’est également une des grandes différences par rapport à la FR 9050. Bien souvent, les ensileuses d’autres marques doivent injecter de l’eau dans la goulotte, mais moi je ne dois jamais recourir à cette astuce, même si c’est faisable d’un point de vue technique. De même, plus rien ne reste collé dans la goulotte. Notre agent a adapté la goulotte de notre ensileuse, et l’herbe ensilée sera ainsi toujours soufflée dans la remorque. Nous faisons plus d’heures dans le préfané que dans le maïs. Lorsqu’il est nécessaire d’ensiler du maïs et du préfané en même temps, la FR 9050 reste en configuration herbe, tandis que la FR 550 s’occupe des maïs. L’an dernier, j’ai roulé avec une machine de démonstration dans le maïs, et j’ai remarqué que la nouvelle ensileuse consomme moins, tandis que sa capacité est également plus élevée que celle de la FR 9050. J’estime que la différence est de l’ordre de 10 pourcents. Lorsque les conditions de travail sont satisfaisantes, la capacité dans le maïs avoisine les 2 ha par heure. Dans le préfané, les différences sont plus marquées et il est plus difficile de dire que la machine consomme moins ou que sa capacité est plus élevée. Par ailleurs, c’est l’homme qui tasse le silo qui détermine la capacité. Le silo doit en effet être bien tassé. ”

“ La qualité d’ensilage est très bonne. Chez un client, nous avons travaillé à côté d’une ensileuse d’une autre marque et l’ensilage produit avec notre machine était bien meilleur. Nous ensilons également pour un éleveur de chèvre. Il accorde beaucoup d’attention à la qualité de hachage et il est très satisfait. Je pense qu’il n’y a que très peu d’ensileuses qui permettent d’obtenir un produit fini de cette qualité. Bien entendu, les réglages ont aussi leur importance. J’accorde toujours de l’attention au produit fini. Je peux réaliser tous les réglages depuis la cabine, et le Dual Drive me permet de plus de régler le régime du ramasseur indépendamment du régime de l’alimentation. Les commandes sont vraiment très bien. De même, l’aiguisage des couteaux est enclenché par simple pression sur un bouton et ne prend que trois minutes. De plus, le réglage du contre-couteau se fait très simplement depuis la cabine. Notre machine n’est pas équipée de beaucoup d’options. Je dispose cependant d’un système de télégonflage des pneumatiques en combinaison avec des pneus de taille 800/70R38. Mais je ne suis jamais resté embourbé, grâce à l’entraînement mécanique puissant sur les roues arrières et à la garde au sol élevée. En fait, je ne vois pas de points à améliorer sur cette machine, elle est finie jusque dans les moindres détails. ”